Le Tromp
Canton d'Évaux-les-Bains
 
Commune rattachée à Saint-Priest le 20 décembre 1835
État civil :
Autres archives :
Dénombrements :  néant
Informations sur les travaux :
Contributeur bénévole : Michèle COLLIN.
Première parution en avril 2012, la plus récente octobre 2014.

 
Population et géographie :
Population en 2010 (Insee) : Dénombrements et recensements :   Superficie :
- 1806 : 293 hab. 1911 : - .   1946 : -.   -
Densité de la population 1846 : -. 1921 : - .   1968 : -.   Altitude :
- 1906 : -. 1936 : -.   1982 : -.   -
Cnrs 2000, Paroisses et communes de France, Creuse :
Mandement de Chambon aux XVII° et XVIII° siècles. 4 - Contrôle d'Évaux en 1665. - Ressort du dépôt et contrôle de Mainsat de novembre 1667 à mars 1668.
Vocable : Saint Martin de Brive (Nadaud, p. 287). Présentateur : Le grand prieur de Cluny comme prévôt de Chambon après 1708 (date de la réunion de la prévôté de Chambon au grand prieuré de Cluny ; cf Nadaud, p. 64). Province : Combraille. Toponymie : Le Tromps ; le Tromp (notamment en 1801).
Territoire et administration : Par ordonnance du 20 décembre 1835, la commune du Tromp est supprimée et réunie à celle de Saint-Priest (AN, F2 II, Creuse 2 et BL, 1835, t. XI, p. 551). - La commune du Tromp se composait des villages suivants : Begonneix, la Chaussade, Lavaux, le Mazeau, la Mazure, le Moulin de Beauregard, la Valette-Courteau, la Grande et la Petite Vezelle (A. Lecler, Dict... de la Creuse, p. 690).
Nadaud évoque (p. 287) un village de la Brugère ne figurant pas sur cette liste, et par ailleurs inconnu du rôle de taille de 1776 (AD Creuse, C 295).
Démographie : Communiants en 1762 selon Nadaud : 240 ; communiants selon le pouillé de 1773 : 120.
Compléments :
Vers d'autres sites :
 
Sur le ministère de la Culture :
   Monument aux Morts
   GenCreuse
   Base Mémoire
   Migrants
   Base Mérimée
     
Iconographie :
Néant
            
05/10/2014